L'entrainement des débutants

1.1 L'OBJECTIF DU TRAVAIL

Pour le débutant, le premier contact avec le football se traduira par la volonté d'établir un rapport étroit avec le ballon. Pour le jeune joueur, ce désir devra donc être satisfait tant par l'amélioration de la maîtrise technique que par la motivation créée dans le jeu.

Objectif 1 : Le développement des habiletés motrices fondamentales

Malgré son autonomie motrice, l'enfant de 6 ans est loin d'avoir achevé son développement au plan psychomoteur, ceci correspond à la continuité de la myélisation et la mise en place des circuits synaptiques.
Le schéma corporel, le contrôle postural, la coordination, l'équilibre, la latéralité préférentielle, l'orientation dans l'espace, la discrimination visuelle sont en pleine structuration et encore très incomplètes.

Cette structuration se fait progressivement par succession de stades allant du simple au plus compliqué qui sont souvent séparés d'intervalles plus ou moins longs.
Vouloir développer les mécanismes et les ajustements psychomoteurs complexes alors que les stades précédant n'ont pas encore été acquis ou faiblement acquis, c'est non seulement aller à l'échec mais cela peut causer des perturbations qui compromettent et retarder l'évolution normale.

Attention, cette maturation comporte de grandes variations qui sont liées à la génétique et aux conditions de stimulation et affectives de l'environnement de l'enfant.

Objectif 2 : Motricité fine : La découverte des gestes

Les habilités motrices élémentaires pour la frappe, la passe, la conduite peuvent être abordées. Cependant la capacité d'attention et encore faible et toute méthode analytique visant à apprendre le geste codifié en décomposé à peu de chance de succès.

On profitera des capacités et du goût de l'imitation pour obtenir la reproduction globale de geste dans son entier d'abord de façon individuelle puis à deux.
L'éveil technique consistera à développer les relations joueur - ballon par des exercices, des situations jouées et des jeux avec consignes très simples.

Objectif 3 : Le passage du jeu spontané au jeu codifié

Le jeu représente une partie importante de la vie d'un enfant de 6 -7 ans et il apparaît un grand intérêt pour les jeux à règles ou la règle comporte un gagnant et un perdant.
Le désir de gagner est un véritable besoin chez l'enfant de cet âge. A l'inverse dans l'échec, il perd rapidement sa motivation.

Il faut donc inclure un aspect compétitif pour remplir le jeu d'une grande attraction pour l'enfant.
Cependant, il convient de comprendre que pour l'enfant le résultat est vécu dans l'instant et garde un caractère très ponctuel limité dans le temps sans suite ni conséquence.

La compétition ne lui apporte rien de plus qu'un jeu à effectif réduit avec des règles simples.
On retrouve dans ce type de jeux : les jeux scolaires, les jeux réduits, les jeux avec consignes simples.

1.2 LA PLANIFICATION DE L'ENTRAINEMENT

Le programme général est défini en début d'année et les exercices sont choisis en fonction du planning et des évolutions des enfants.

Les exercices du début de saison sont axés sur la motricité générale : locomotion : apprendre à courir, sauter, ramper sur la manipulation des objets avec des lancer et rattraper et de jeux à la main et sur l'équilibre : travail des appuis, changement de direction et blocage.
Les enfants aiment changer d'exercice ou jeu et découvrir. Il n'est donc pas important de répéter pour apprendre un geste. L'apprentissage des sensations, émotions, intentions est beaucoup important pour le débutant.

L'action doit servir à façonner son intelligence.
Le groupe ne peut bénéficier que d’une seule séance par semaine, il convient de veiller à ce que la maîtrise individuelle soit travaillée pour 70% en début de saison , le reste de l'entraînement sera consacré aux principes portant sur les relations entre joueurs à l’intérieur du jeu. En fin de saison 50% est consacré à la maîtrise individuelle et 50% aux principes portant sur les relations entre joueurs.

Les principes organisateurs du jeu pour le débutant :

Maîtrise individuelle du ballon dans la réalité du jeu

- vivre tous les gestes.

- un contre un : savoir conserver son avance ; apprendre à maîtriser la vitesse et la trajectoire du ballon, les déplacements de l’adversaire.

- Commencer à lever la tête.

Maîtrise collective du ballon dans le jeu

N'a pas été abordé

Mouvement vers la cible

- toutes les initiatives individuelles vers un objectif collectif 

- marquer

Réduction / Augmentation des espaces et des durées

EN ATTAQUE : plus on dispose de temps et d’espace, plus on est efficace pour marquer.

EN DÉFENSE : moins on donne de temps et d’espace aux attaquants, plus on a de chances de récupérer la balle rapidement.

Les principes de l’attaquant 

le jeu, c’est marquer des buts.

Les principes du défenseur

volonté de reconquérir le ballon sitôt qu’il est perdu.

 

Les ateliers sont animés par des éducateurs diplômés et par des parents bénévoles.

En début d'entraînement, je présente l'exercice ou le jeu aux éducateurs. Après la présentation des exercices, je leur demande de choisir l'atelier qu'ils veulent animer puis je donne les consignes et fixe un seul objectif du travail effectué sur l'atelier. Je visite chaque atelier et rectifie si cela est nécessaire

J'anime le plus souvent l'atelier spécifique au travail de la motricité générale

1.3 ORGANISATION DE L'ENTRAINEMENT

1.3.1 SEANCE " DEBUTANT"  TYPE PRECONISEE PAR LA FFF 

Durée

Item

 

Objectif

 

10'

Mise en train  

Jeux réduits

Parcours aménagés  

Relais

1

 

10'

Motricité générale  : Locomotion, Manipulation, Equilibre

Parcours aménagés  

  Relais

Situations jouées 

1

 

5'

Expression libre 

Récupération 

 

10'

Le jeu organisé  

Jeux Scolaires

3

 

15'

Motricité fine - Eveil technique 

Relation enfant - ballon 

Parcours techniques, Situations jouées

2

 

5'

Expression libre 

Récupération 

 

12'

Le jeu codifié 

Match 5 contre 5

Jeux réduits 

3

 

5'

Retour au calme   Rangement du matériel  Convocation 

   

1.3.2 SEANCE D'ENTRAINEMENT REALISEE

L'entraînement des débutants a lieu le mercredi après-midi à 15 h et le vendrefi après midi à 17 h au stade.

Le travail est effectué par ateliers , cela facilite l'entraînement et permet de disposer d'assez de matériel. Les ateliers sont fixes et les groupes d'enfants tournent. Les éducateurs animent quatre fois le même atelier. Ainsi tous les enfants réalisent le même entraînement.

L'échauffement est libre; chaque enfant dispose d'un ballon et joue comme il veut : le jeu est spontané. Un parcours de motricité type pourrait être installé dans la zone centrale libre pour l'échauffement mais la liberté est laissé aux enfants.

1.3.3 TRAVAIL EN ATELIER

 

 

Déroulement  : 8 à 10 joueurs par atelier 

Durée : 10 minutes 

Expression libre : 5 minutes

Durée de l'entraînement: 1 h 30 

Organisation : 

Atelier 1 : Motricité générale  : 

Atelier 2  : Eveil technique travail de la Relation joueur-ballon 

Atelier 3 : Relais ou défi  Vivacité 

Atelier 4  : Jeu scolaire 

Atelier 5 : MATCHS  L'espace des 4 ateliers est transformé en terrain de 35 x 25 pour le  jeu codifié match 4 c 4 ou 5 c 5 

 

Règlements  des  rencontres : 

Les règles du 4 contre 4 sont modifiables au gré des objectifs recherchés  Toutefois, les règles définies sont  claires pour les joueurs

Quelques règles de base: 

• Pas d’arbitre, l’éducateur est responsable de l’organisation et de la gestion du jeu 

• Pas de gardien 

• Mise en jeu au milieu du terrain 

• Après un but, remise en jeu depuis la ligne de but soit par une passe, soit par un départ en dribble. 

• Les coups-francs sont toujours directs et la distance des adversaires est d’au moins 3 mètres 

• Pas de hors-jeu 

• Corners normaux 

• Penalty tiré du milieu du terrain, sans gardien. 

 

 

1.3.4 LE CONTRÔLE DE L'ENTRAINEMENT

mettre en place les ateliers avant la séance et prendre mes notes durant et après l'entraînement.
A la suite à chaque entraînement je commente chaque exercices en fonction de ce que j'ai observé, des indications fournies par les éducateurs. Je note les améliorations à apporter si nécessaire

Les objectifs de travail sont définis à partir des objectifs globaux de la catégorie (voir objectifs) et le seul critère de réussite est le plaisir que l'enfant éprouve dans l'activité. Si l'enfant a pris du plaisir dans son activité alors il a mémorisé des éléments de cette activité et acquis une expérience qui lui servira dans l'apprentissage du football.

Si l'enfant n'a pas exécuté l'exercice avec entrain c'est à dire le but que j'ai fixé n'a pas été atteint, je cherche les raisons. Elles me permettent de mieux comprendre le débutant.
Cette progression est bien sûr éphémère mais dans un exercice l'enfant doit trouver sa propre aisance et son assurance. Les psychologues appellent cela la" fluidité".
A cet âge l'enfant a beaucoup de difficultés à évaluer ses compétences, il est très sensible aux approbations et aux critiques de son entourage (parents, éducateur, professeurs) . Mais il sait si l'entraîneur est satisfait. Plus que la victoire , la satisfaction de ses pairs est une preuve de sa compétence.

Pour évaluer les progrès des enfants j'utilise la grille d'évaluation ( en annexe). Elle me permet d'évaluer quelques enfants dans chaque groupe de niveau durant la saison.
Pour l'évaluation du comportement collectif des équipes de joueurs de niveau 1 et 2 j'ai observé le jeu lors de matchs sur les plateaux ou tournoi que nous avons organisé.